Comment mieux stimuler le point G ?

Publié le 10/10/2016 à 22:21

Chaque semaine, nous vous proposons un dossier commenté par certains de nos experts... Et Brigitte, bien entendu !


Voici les gestes et positions qui favorisent l'orgasme vaginal. Pour un jeu de piste seule ou avec votre partenaire, laissez-vous guider... 




L'avis de Brigitte


Si longtemps l’existence du point G a été discutée, il me semble que cela ne fait guère plus de doute. Même si toutes les femmes n’ont pas forcément des réactions plus intéressantes lorsqu’elles sont stimulées à cet endroit particulier de leur vagin !


Ce fameux point G donc est situé à l’entrée du vagin, face supérieure et à quelques centimètres à peine de l’entrée. En fait, et cela est maintenant reconnu officiellement, il est situé à l’endroit où aboutissent les racines du clitoris. 


Il existe maintenant de nombreux jouets intimes spécial point G mais je considère qu’il s’agit plutôt d’une mode que d’une réalité sexologique. Même si l’utilisation d’un jouet à cet endroit peut en effet réveiller cette zone.


Ce qui compte, c’est tout d’abord que la femme ait envie de tenter l’expérience. Elle peut le faire elle-même avec ses doigts ou un jouet vibrant ou demander à son partenaire d’être son « sourcier » Cette appellation a du sens puisque la stimulation du point G provoque parfois ce fameux phénomène fontaine.


Pour ma part, je crois beaucoup plus à des stimulations précises manuelles ou mécaniques, par des mouvements circulaires de préférence qu’à une position sexuelle en particulier.


Néanmoins, pour ceux qui voudraient stimuler le point G durant l’acte, il faut plutôt que le gland cogne à cet endroit. La levrette est assez intéressante à condition que l’amant ne pénètre que le premier tiers, ce qui n’est pas toujours aussi facile. Ou alors, si la femme est accroupie (c’est la meilleure posture pour elle-même en cas de stimulations manuelles) sur son compagnon, elle peut chercher à obtenir des sensations voluptueuses. 


En tout cas, chercher le point G doit rester un jeu et en aucun cas une performance.


 


Sylvain Mimoun


Gynécologue, andrologue et psychosomaticien


Le point G est un élément intéressant mais il n'est pas le seul ! D'où l'intérêt de ne pas trop se focaliser uniquement là-dessus mais plutôt sur la relation avec l'autre. 


Si le partenaire ne cherche qu'à stimuler le point G de sa partenaire, il passera à côté des caresses qui peuvent plaire à sa partenaire. Plus il se préoccupera du reste plus la zone vaginale et de l'entrée du vagin vont être réceptives, ouvertes et prêtes à jouir. 


Le meilleur moyen d'utiliser le point G au cours d'un rapport sexuel ce n'est pas uniquement par le coït (pénétration avec la verge) mais c'est surtout avec les doigts. Si le ou la partenaire introduit son ou ses doigts dans le vagin en les courbant un peu comme un crochet, cela appuiera sur le point G. La bonne caresse pour stimuler la zone est de tourner autour, faire des ronds sur la paroi du vagin, vers l'avant. Quand la femme est allongée sur le dos, le point G se trouve vers le haut du corps. 


Il faut alors tourner autour de ce point G comme autour d'un rond point. C'est ce mouvement là qui fera que la femme est encore plus lubrifiée et prête à l'orgasme. Ce qui rendra les choses plus légères pour elle et son (ou sa) partenaire ! 




Cliquez ici pour découvrir notre sélection des meilleurs jouets intimes spécial point G. 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter